55 ans de sourires satisfaits!
819-568-4616
1124 Saint-René Ouest, Gatineau, Québec, J8T 6H1
Services Extractions de dents de sagesse Endodontie Prothèses dentaires Dentisterie esthétique Blanchiment des dents Dentisterie générale Pédodontie Traitements sous sédation Hygiène dentaire et soins préventifs
Prendre rendez-vous Urgences dentaires Localisation Faire un commentaire Carrière
Accueil Clauses et conditions légales Liens utiles Plan du site Zone enfants
1 millilitre de salive : 100 millions de bactéries

La plaque dentaire est une pellicule invisible qui adhère aux surfaces de la dent et s’accumule principalement sur le bord des gencives. Elle est composée de salive, de débris alimentaires et de millions de bactéries qui se nourrissent de ces restes alimentaires. La plaque se forme rapidement après un repas.  Les bactéries qui la constituent sont considérées comme la principale cause de la carie et le point de départ des maladies parodontales. Si la plaque n’est pas enlevée au moyen de la brosse et de la soie dentaire, elle se calcifie en moins de 48 heures pour former un dépôt dur, le tartre.  Le tartre ne peut être délogé que par un nettoyage chez le dentiste.
Thursday, August 25, 2016

Tartre supra-gingival et sous gingival

Le tartre, c’est de la plaque dentaire calcifiée sous l’effet des ions calcium, des minéraux présents dans la salive.  Il se forme principalement près des glandes salivaires, c’est-à-dire sur la face interne des incisives inférieures et sur la face externe (côté joues) des premières molaires supérieures.   Au contraire de la plaque, le tartre ne contient pas de bactéries.  Il n’est donc pas nocif en lui même.  Mais il est plus poreux que l’émail et favorise la rétention de la plaque où vivent les bactéries.  Cette nouvelle plaque va à son tour se minéraliser et s’ajouter à la couche existante de tartre.  Lorsque l’hygiène est insuffisante et que le tartre n’est pas enlevé régulièrement chez le dentiste, il peut se loger sur la surface de toutes les dents, favorisant la prolifération de bactéries.  On parle alors de tartre supra-gingival.  Mais le plus dommageable des tartre est sous-gingival. En s’incrustant sous la gencive le long de la racine, le tartre crée des lésions gingivales, provoque le décollement des gencives et des tissus adjacents, et permet  finalement aux bactéries de s’infiltrer là où elles n’auraient pas pu pénétrer sans le tartre : dans le parodonte.
Thursday, August 25, 2016

Le fascinant pouvoir de la salive
Les maladies parodontales

La gingivite est la première manifestation d’une maladie du parodonte, c’est à dire des tissus servant d’ancrage à la dent (gencive, ligaments, cément et os alvéolaire).  Il s’agit d’une réaction immunologique aux toxines libérées par certaines bactéries.  Elle se caractérise par une irritation, une inflammation des gencives qui deviennent rouges, gonflées, saignent facilement lors du brossage, lors du passage de la soie ou même spontanément. La gingivite s’installe dès l’instant ou la plaque bactérienne parvient à coloniser la jonction entre la gencive et la dent.  Elle touche beaucoup d’adultes mais se guérit sans séquelle lorsqu’elle est traitée sans tarder, c’est à dire quand seuls les bords de la gencive sont affectés.

La parodontite a toujours pour origine une gingivite non soignée.  C’est une maladie pernicieuse qui peut se développer pendant des années presque sans douleur et sans symptômes évidents. Elle n’affecte plus seulement le parodonte superficiel comme la gingivite mais atteint les structures parodontales profondes.  Le dentiste et l’hygiéniste constatent que la maladie s’installe lors de l’examen, lorsqu’ils peuvent observer un détachement et un affaissement de la gencive au niveau du collet de la dent.  Ce décollement et cet affaissement progressif de la gencive expose de plus en plus les racines, créant un espace libre le long de celles-ci : la poche parodontale.  On mesure la progression de la maladie à la profondeur de ces poches.  Dans ces dernières, vont se développer et s'accumuler des bactéries pathogènes, indélogeables par le simple brossage et extrêmement agressives pour tous les tissus qui entourent la dent.  Ces bactéries causeront peu à peu la dégénérescence de la gencive, des ligaments, du cément, voir de l’os qui soutient la racine et les dents.  À un stade avancé, la parodontite, en plus d’être associée à une mauvaise haleine persistante, conduit inévitablement à la mobilité des dents.  Bien avant la carie, la parodontite est ainsi la principale cause de la perte des dents chez l’adulte.

Thursday, August 25, 2016

Tous ne sont pas égaux...
Pourquoi faut-il prendre les maladies parodontales au sérieux ?
Copyright (c) 2012-2016 Centre dentaire Touchette